Surprise : il y a encore une autre distribution Microsoft Linux, CBL-Delridge

microsoftlinuxcbldelridge.jpg

Crédit : Hayden Barnes (https://boxofcables.dev)

Le groupe Linux de Microsoft a rendu assez public son travail sur une distribution Linux créée par Microsoft et réservée à l’usage interne de l’entreprise. Cette variante, connue sous le nom de CBL (Common Base Linux) Marinerest utilisé dans une variété de produits Microsoft, du sous-système Windows pour l’interface graphique Linux à AKS HCI, Percept azur, et plus. Mais il s’avère qu’il existe une autre distribution Linux développée par Microsoft, également à usage interne, connue sous le nom de CBL-Delridge ou CBL-D.

J’ai découvert l’existence du CBL-D pour la première fois cette semaine de manière assez détournée. Je suis tombé sur un article de blog du 2 février de Hayden Barnes. un directeur principal de l’ingénierie chez SuSE qui a dirigé l’équipe d’ingénierie de Windows on Rancher, qui a retracé ses pas dans découvrir et construire sa propre image du CBL-D. Barnes a noté que Microsoft a publié CBL-Delridge en 2020, la même année qu’il a également publié CBL-Mariner. La principale différence entre les deux : Delridge est un dérivé personnalisé de Debian, tandis que Mariner est une distribution personnalisée de style Linux From Scratch.

CBL-D alimente Cloud Shell d’Azure. Le Azure Cloud Shell fournit un ensemble d’outils de gestion du cloud emballés dans un conteneur. Dans une note sur le référentiel GitHub pour le Cloud Shell, les responsables ont noté que “la principale différence entre Debian et CBL-D est que Microsoft compile tous les packages inclus dans le référentiel CBL-D en interne. Cela permet de se prémunir contre les attaques de la chaîne d’approvisionnement”.

De retour à Mariner… Il s’avère que Microsoft vient de franchir le cap 2.0 pour CBL-Mariner il y a quelques jours, ce que j’ai découvert sur Cet article sur Linuxiac.com. La version 2.0 est toujours réservée à Microsoft, pour autant que je sache. CBL-Mariner 2.0 utilise le dernier noyau Microsoft Linux System Group 5.15, inclut des mises à niveau majeures de version de package et a amélioré la prise en charge de SELinux et les packages propriétaires requis pour prendre en charge le matériel Nvidia et CUDA.

CBL-Mariner et CBL-Delridge ne sont que deux des livrables liés à Linux développés par Microsoft et proposés par Linux Systems Group. D’autres incluent le Sous-système Windows pour Linux version 2 (WSL2), qui fait partie de Windows 10 ; un Noyau Linux optimisé pour Azure qui est conçu pour des performances optimales en tant qu’invités Hyper-V ; et Application de la politique d’intégrité (IPE)un module de sécurité Linux (LSM) proposé par l’équipe Entreprise et sécurité.

Microsoft a d’autres projets liés à Linux qu’il a développés en interne, notamment le Sphère azurson microcontrôleur basé sur Linux et son service IoT sécurisé, et SONIC, un système d’exploitation open source pour les commutateurs réseaupublié dans le cadre de son travail Open Compute Project (OCP).

Pour ceux (comme moi) qui souhaitent découvrir les racines des noms de code et des noms de produits, Delridge a une expérience intéressante, comme l’a noté Barnes. Delridge est un quartier de l’ouest de Seattle, Washington. Sa version actuelle (10) porte le nom de code Quinault, qui est une vallée du parc national olympique dans l’État de Washington.

Leave a Comment