Mouscron : les loisirs et la restauration recherchent des étudiants pour des jobs d’été

À l’approche des vacances d’été, les étudiants se mettent en quête d’un emploi. Les secteurs où postuler sont nombreux côté belge.



Temps de lecture :
2 minutes


En juin 2021, une enquête réalisée par l’agence Randstad identifiait les secteurs qui recrutent des jeunes. « Les secteurs qui sollicitent le plus les étudiants sont clairement l’Horeca (23%) (hôtellerie et restauration), le commerce de détail (19%) et les services publics/ non marchands (10%). Les loisirs (8%) et les entreprises de production (8%) complètent le top 5, qui n’a d’ailleurs pas subi l’impact du coronavirus et reste annulé par rapport à l’année précédente. La plupart des étudiants sont engagés comme magasiniers (12 %), caissiers (11 %) et employés administratifs (8 %). Le job de magasinier saute donc de la troisième à la première place. Rien d’étonnant lorsqu’on sait que la logistique a réclamé un énorme apport de main-d’œuvre », conclut l’enquête.

Difficile de trouver des étudiants

À Mouscron, le secteur loisirs et l’Horeca recherchent encore de la main-d’œuvre en mai ! Des secteurs qui reprennent enfin un cours normal après la crise sanitaire.

Certains profils ne sont plus disponibles comme celui de préparateur cuisinier dans l’Horeca.

« Dans l’Horeca et le secteur loisirs, c’est très compliqué en ce moment de trouver des étudiants. Ça a d’ailleurs un impact sur notre fonctionnement : il manque d’étudiants ou ils sont moins réguliers qu’avant », explique Jean-Louis Verbaert de Virtual Park. S’il précise qu’il y a toujours des périodes plus compliquées pendant l’année (mai-juin par exemple), c’est tout de même difficile de trouver des profils pour le secteur loisir depuis la crise sanitaire. « On est de gros consommateurs d’étudiants tout au long de l’année, d’autant plus qu’il est difficile de trouver du personnel fixe. Certains profils ne sont plus disponibles comme celui de préparateur cuisinier dans l’Horeca. »

Des mentalités changeantes

Le parc est loin d’être le seul à chercher des étudiants. Nombreux sont les établissements sur les portes obtenus on voit fleurir les annonces de recherche de jobistes.

Parc virtuel cherche encore des étudiants.
Parc virtuel cherche encore des étudiants. – RD

« Je travaille presque exclusivement avec des étudiants. Je n’ai qu’un employé temps plein, qui est mon bras droitsouligne Niels Deloof, propriétaire du SpeelPlaneet. C’est difficile de trouver de bons étudiants. Ceux qui sont bons ne travaillent pas toujours sur le long terme. »

Mais il faut aussi évidemment composer avec les horaires et disponibilités de chacun. « Pour l’instant j’ai une très bonne équipe. Mais il me faut toujours des réserves au cas où. En été, on ouvre 60 jours non-stop. Il me faut donc une grosse et forte équipe ! »




Lire aussi

Métropole de Lille : tout savoir sur la parade Utopia de lille3000 ce samedi 14 mai

Députée sortante de la 9e, Valérie Petit ne se représente pas



Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :

Enquête Emploi Mouscron (cf Mouscron)

Leave a Comment