Rencontrez l’impératrice du papier et l’artiste singapourien à l’origine de ces créations artisanales en papier visuellement saisissantes

COMMENT AVEZ-VOUS COMMENCÉ À VOUS FORMER POUR LA CARRIÈRE QUE VOUS AVEZ MAINTENANT ?

Je suis diplômé de Temasek Polytechnic avec un diplôme en communications visuelles, mais c’était une certification d’achèvement, et la plupart du temps, je ne savais pas ce que je faisais en tant qu’étudiant en design, étant dirigé par des cahiers des charges et des délais.

La véritable formation est venue du fait d’être réellement sur le tas, en particulier en tant que pigiste qui porte plusieurs chapeaux pour maintenir son entreprise à flot. En tant que jeune designer, il y avait – et il y a encore – tant de choses à apprendre et à découvrir, de la production d’imprimés à l’imagerie numérique, en passant par les aspects techniques de la photographie et de la production vidéo.

Je suis toujours curieux de savoir comment ces processus fonctionnent réellement, même si la plupart du temps ils étaient hors de vue et d’esprit, et ma relation avec eux semblait être juste un passage de témoin. Mais au fil du temps, j’ai réalisé qu’avoir une profonde appréciation de ce que font mes collaborateurs me permet de repousser mes propres limites créatives, ainsi que de développer un sens de l’empathie dans la gestion des délais et des attentes.

QUAND AVEZ-VOUS DÉCIDÉ QUE VOUS VOULEZ ÊTRE DESIGNER À PLEIN TEMPS ?

J’ai obtenu A1 pour l’art de niveau ‘O’, et mon tuteur m’a suggéré de me diriger directement vers TP pour étudier le design au lieu d’emprunter la voie conventionnelle consistant à fréquenter JC. À l’époque, je n’avais aucune idée de ce qu’était une carrière dans le design, j’ai simplement suivi ses recommandations. En tant que Singapourien typique des années 90 avec peu d’orientation professionnelle, je suis devenu designer simplement parce que c’est ce pour quoi j’ai été formé.

VOUS TRAVAILLEZ DANS DE NOMBREUX MÉDIAS ET DISCIPLINES – PHOTOGRAPHIE, DESIGN GRAPHIQUE, THÉÂTRE – LEQUEL AIMEZ-VOUS LE PLUS ?

Leave a Comment