Désolé Mark Zuckerberg, mais les jeunes ne croient pas au métavers

« Nous sommes convaincus que les métavers succèderont à l’Internet mobile. Nous pourrons nous sentir présents, comme si nous étions physiquement ensemble, peu importe la distance qui nous sépare. » En octobre dernier, Mark Zuckerberg faisait partie d’un grand changement pour son entreprisequ’il a d’ailleurs choisi de rebaptiser Meta.

Le métavers, un concept uniquement marketing ?

S’il est difficile de définir précisément ce qu’est le métavers, on peut le décrire comme une sorte d’internet incarné auquel tout un chacun pourra accéder grâce à un casque de réalité virtuelle. Dans la foulée du discours du fondateur de Facebook, de nombreuses entreprises ont fait partie de leur intérêt pour ce concept qui pourrait se décliner à toutes les sauces : e-commerce, culture, sport, travail…

On peut toutefois remarquer que les métavers sont bien souvent pensés sous l’angle d’un marché potentiel. On est donc assez loin de l’utopie des pères fondateurs d’Internet qui envisageaient avant tout un espace de partage. Si les marques semblent plutôt enthousiastes à cette idée et imaginent déjà la possibilité de réaliser des profits colossauxon peut se demander ce qu’en pensent les consommateurs.

C’est justement l’objet d’un sondage récent mené par la société Klaviyo aux États-Unis. Plusieurs enseignements sont à relever de cette étude. On note tout d’abord que 51 % des répondants n’ont aucune idée de ce qu’est le métavers. Parmi ceux qui savent le définir, 78 % estiment qu’il ne s’agit que d’un gadget marketing.

Et ceux qui pensaient les jeunes enthousiastes pour prendre place dans ce nouveau monde virtuel en seront pour leurs frais. En effet, 81 % des 18-24 ans jugent qu’il ne s’agit que d’un effet mode entretenu à des fins publicitaires, un score supérieur aux consommateurs âgés de 65 ans et plus qui ne sont que 62 % à le penser .

Bien sûr, il ne s’agit que d’un sondage, et comme pour tout type d’enquête, il faut conserver un vrai regard critique sur les résultats. On peut néanmoins voir que pour l’heure, les internautes ne sont peut-être excités sur l’idée du métavers.

Leave a Comment