sur un testé le mini-hologramme de Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon dans votre salon. Le candidat de La France insoumise propose un filtre sur compte réel sur Snapchat et Instagram. Il interpelle les indécis au moins d’une semaine du scrutin.

Un filtre avec Jean-Luc Mélenchon est disponible sur Instagram depuis lundi. ©Radio France / *

“Je me téléporte” dit Jean-Luc Mélenchon. Il apparaît sur l’écran de notre téléphone, la où l’on veut, dans notre salon, la cuisine, dans les couloirs du travail. Pour inciter les indécis à voter lors du premier tour de l’élection présidentielle, les équipes du candidat de La France insoumise ont conçu un filtre pour les réseaux sociaux, Snapchat et Instagram.

La jeunesse en ligne de mire

Ce filtre s’appelle “Votez”, vous pouvez le trouver sur les comptes du candidat, ou dans la banque de filtres. Jean-Luc Mélenchon essaie de convaincre, en réalité augmentée : “Le 10 avril on vote, c’est l’élection présidetielle, on vote! Il faut voter.” Il poursuit : “Dans ce pays, c’est la monarchie présidentielle, si vous voulez que ça change, il faut voter, si vous votez ça veut dire que vous vous occupez des affaires qui vous regardent. Si vous ne votez pas, c’est les autres qui décide à votre place des affaires qui vous regarde.” Puis il conclut et implore : “Votez, votez, votez.”

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou de réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ce filtre est un gadget, mais il entre dans la droite lignée de la stratégie digitale de Jean-Luc Mélenchon. Une force de frappe sur les réseaux sociaux, sa présence sur Twitch, ses vidéos sur Tik Tok. Tous les moyens sont bons pour séduire les plus jeunes électeurs. Mais le filtre reste perfectible, l’image est saccadée, la voix n’est pas en accord.

C’est aussi une manière pour le candidat à l’Elysée de rappeler son meeting à Lille mardi soir et sa diffusion en simultanée dans 11 autres villes, à Albertville, Besançon, Metz, Pau, Trappes ou encore Vannes.

L'hologramme de Jean-Luc Mélenchon a envahi les locaux de France Inter.
L’hologramme de Jean-Luc Mélenchon envahit les locaux de France Inter. ©Radio France / Instagram

Les filtres, très utilisés par les vedettes et les marques

Si Jean-Luc Mélenchon est le premier politique à lancer son propre filtre, sur Snapchat et Instagram, d’autres se sont chargés d’en faire. On peut faire semblai d’être en appel FaceTime avec le candidat Insoumis (la vidéo existe aussi avec le candidat Président).

Un appel par FaceTime avec Jean-Luc Mélenchon.
Un appel par FaceTime avec Jean-Luc Mélenchon. ©Radio France / Instagram

il est aussi possible d’intégrer de nombreuses célébrités et des personnalités dans ses vidéos. De nombreuses marques utilisent cette technologie pour faire la promotion de leur produit. Au printemps 2020, Google jouait aussi avec la réalité augmentée. Que ce soit un cheval, un lion, un poney shetland, un chat ou un panda géant, le géant de web propose une fonctionnalité pour affaire des animaux, via le moteur de recherche associé à l’appareil photo de votre téléphone. Une fonctionnalité uniquement disponible sur les vers les plus récents de téléphone.

Leave a Comment