Ce que j’achète et pourquoi : le décorateur d’intérieur Andrew Sheinman sur le Cy Twombly lyrique qui a déclenché son parcours de collectionneur

Le décorateur d’intérieur Andrew Sheinman a eu son premier aperçu du monde de l’art à l’adolescence en Angleterre alors qu’il travaillait pour un marchand d’art, qui lui a ouvert les yeux sur les talents d’artistes américains contemporains travaillant à l’époque, notamment Andy Warhol et Cy Twombly.

Désormais collectionneur chevronné et habitué des galeries et des musées, le fondateur de l’éminente société de design d’intérieur new-yorkaise Pembrooke & Ives a souvent les yeux rivés sur des œuvres d’art qui conviendraient à une pièce. Son goût va cependant bien au-delà du purement décoratif. En fait, pour Sheinman, trouver le bon travail peut conduire à la création d’espaces entiers autour de lui.

Immergé dans le monde de l’art et du design new-yorkais, Sheinman est souvent mis au courant de nouveaux talents, à la fois par ses clients collectionneurs d’art et par son propre conseiller artistique de confiance. Il achète du travail pour lui-même ainsi que de l’art et du design pour les autres, et s’inspire des créatifs de Max Lamb à Vincenzo de Cotiis en passant par les frères Haas.

Nous avons rencontré le collectionneur dans son appartement d’inspiration milanaise de 2 415 pieds carrés situé dans le bâtiment historique Apthorp dans l’Upper West Side de New York.

Tableau : Le Corbusier pour Cassina. Chaises : Matter (cuir noir avec pied doré). Dessin : Tamara De Lempicka. Photo de Geneviève Garruppo, avec la permission d’Andrew Sheinman.

Quel a été votre premier achat ?

Cy Twombly, Notes romaines. J’avais vu la pièce à l’adolescence et je suis tombé amoureux de la nature lyrique de l’art, mais je n’étais pas en mesure financièrement de l’acheter à ce moment-là. Quand j’avais 28 ans, j’y pensais encore et j’ai utilisé toutes mes économies pour faire l’achat. À ce jour, il occupe une place centrale dans ma maison.

Quel a été votre dernier achat ?

Un de mes clients est un grand collectionneur d’art avec une collection spectaculaire. J’ai découvert le travail de Derrick Adams grâce à elle et j’ai depuis acheté l’un de ses collages pour ma propre collection. J’ai aussi récemment acheté une table basse de Sean Gerstley après avoir vu son travail au salon Superhouse à New York.

Lit : Personnalisé par P&I.  Table d'appoint : personnalisée par P&I.  Garde-robe : Roberto Baciocchi.

Lit : Personnalisé par P&I. Table d’appoint : personnalisée par P&I. Garde-robe : Roberto Baciocchi. Photo de Geneviève Garruppo, avec la permission d’Andrew Sheinman.

Quelles œuvres ou artistes espérez-vous ajouter à votre collection cette année ?

J’ai un œil sur un collage photo de mon ami et voisin, Jonas Fredwall Karlsson. C’est un collage de David Hockney dans son atelier.

Quelle œuvre auriez-vous aimé acheter lorsque vous en avez eu l’occasion ?

Une sculpture de Keith Haring. Je l’ai vu à Art Basel il y a quelques années. Je me suis retrouvé à ne penser qu’à cette pièce alors que je continuais à marcher dans la foire, mais au moment où je suis retourné pour en savoir plus, il avait déjà été vendu.

Dessin (à gauche) : Anish Kapoor.  Dessin (à droite) : David Hockney.  Stores : Joss Graham, fabriqués en Inde.

Dessin (à gauche) : Anish Kapoor. Dessin (à droite) : David Hockney. Stores : Joss Graham, fabriqués en Inde. Photo de Geneviève Garruppo, avec la permission d’Andrew Sheinman.

Où achetez-vous le plus souvent de l’art ?

Michael Steinberg de Michael Steinberg Fine Art est mon ami et conseiller de confiance. Michael vérifie les œuvres d’art que je trouve intéressantes. Il me présente également de nouvelles œuvres qui ne sont peut-être pas déjà sur mon radar.

Y a-t-il une œuvre que vous regrettez d’avoir achetée ?

J’ai une série d’eaux-fortes de Francesco Clementi achetées à la fin des années 1980 que, au fil du temps, j’ai trouvées trop sombres et avec lesquelles je n’aimais pas vivre.

Rayonnage : USM.  Appliques : fabriquées par Veca à Milan.

Rayonnage : USM. Appliques : fabriquées par Veca à Milan. Photo de Geneviève Garruppo, avec la permission d’Andrew Sheinman.

Quel travail as-tu accroché au-dessus de ton canapé ? Et dans votre salle de bain ?

Au-dessus du canapé de la salle familiale se trouve une photographie de Tina Barney, et dans ma salle d’eau, il y a une affiche de Richard Serra d’un spectacle du MoMa de 2007.

Quelle est l’œuvre d’art la moins pratique que vous possédez ?

Je ne suis pas sûr de posséder quelque chose d’aussi peu pratique. En fait, tout le contraire. Beaucoup d’artistes que je collectionne oscillent entre l’art et le design. Une grande partie de celui-ci sert à des fins très pratiques dans ma maison, que ce soit comme table basse, étagère ou luminaire.

Si vous pouviez voler une œuvre d’art sans vous faire prendre, quelle serait-elle ?

J’ai vu une partie importante de l’œuvre de George Condo dans une magnifique exposition à Athènes il y a quelques années. J’aimerais vivre avec un morceau de son travail. C’est un vrai talent.

Le salon.  Dessin : Katherine Bakhoum Tisne, L'Allée des danseurs (2012).  Lampe : Lampe de table Vuoto par Daniele Bottacin pour fromA.  Miroir : Original à l'appartement.  Figures : Figurines en porcelaine représentant la révolution culturelle de Michael Steinberg Fine Art.

Le salon. Dessins : Katherine Bakhoum Tisne, L’Allée des danseurs(2012). Lampe: Vooto
Lampe de Bureau par Daniele Bottacin pour fromA. Miroir : Original à l’appartement. Figures : Figurines en porcelaine représentant la révolution culturelle de Michael Steinberg Fine Art. Photo de Geneviève Garruppo, avec la permission d’Andrew Sheinman.

Suivre Actualités Artnet sur Facebook:


Vous voulez garder une longueur d’avance sur le monde de l’art ? Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles, des interviews révélatrices et des critiques incisives qui font avancer la conversation.

Leave a Comment