Le nouveau livre de Sara De Bondt rassemble les histoires épiques du design graphique en Belgique

Le livre lui-même se sent festif, diversifié et collectif. Il couvre autant que possible la scène belge, largement inspiré de la propre exposition de Sara au Design Museum Gent, intitulée Off the Grid: Design graphique belge des années 1960 et 1970 vu par Sara De Bondt. “J’ai invité tous ceux à qui je pouvais penser et qui savaient quelque chose sur le sujet à donner une conférence dans le petit coin lecture que nous avions installé dans l’émission”, dit-elle. “C’était comme un gaspillage de ne pas capturer tout le nouveau contenu produit dans le contexte de l’exposition afin que les gens puissent en profiter plus longtemps.” À la fin de l’exposition, Sara avait archivé et rangé les œuvres et demandé aux pratiquants présents d’apporter des mots aux livres.

En fin de compte, Sara elle-même est une designer « inspirée par le travail de ses pairs, de ses collègues et de ses étudiants », s’inspirant constamment de la vie qu’elle rencontre au quotidien pour constituer son travail. C’est probablement pourquoi Hors réseau Se sent si authentique et authentique, car il est imprégné de la véritable appréciation de l’art de Sara autant que de la fantaisie esthétique. Souvent, ce sont les choses quotidiennes comme « le dessin, l’art, la marche, les voyages, les marchés aux puces, les librairies et la nature », vers lesquelles Sara se tourne pour se nourrir artistiquement. « Et avec Occasional Papers, les personnes dont nous publions le travail sont toujours des personnes que nous admirons », dit-elle.

Leave a Comment