Des bogues dans Wyze Cams pourraient permettre aux attaquants de prendre le contrôle des appareils et d’accéder aux flux vidéo

Trois vulnérabilités de sécurité ont été révélées dans les appareils Wyze Cam populaires qui permettent aux acteurs malveillants d’exécuter du code arbitraire et d’accéder aux flux de caméras ainsi que de lire sans autorisation les cartes SD, cette dernière étant restée non résolue pendant près de trois ans après la découverte initiale.

Les failles de sécurité concernent un contournement d’authentification (CVE-2019-9564), un bug d’exécution de code à distance issu d’un débordement de tampon basé sur la pile (CVE-2019-12266), et un cas d’accès non authentifié au contenu de la carte SD (pas de CVE).

La cyber-sécurité

L’exploitation réussie de la vulnérabilité de contournement pourrait permettre à un attaquant extérieur de contrôler entièrement l’appareil, notamment en désactivant l’enregistrement sur la carte SD et en allumant/éteignant la caméra, sans parler de l’enchaîner avec CVE-2019-12266 pour afficher l’audio et la vidéo en direct. se nourrit.

La société roumaine de cybersécurité Bitdefender, qui découvert les lacunesa déclaré avoir contacté le fournisseur en mai 2019, après quoi Wyze a publié des correctifs pour corriger CVE-2019-9564 et CVE-2019-12266 en septembre 2019 et novembre 2020, respectivement.

Mais ce n’est que le 29 janvier 2022 que des mises à jour du micrologiciel ont été publiées pour résoudre le problème lié à l’accès non authentifié au contenu de la carte SD, à peu près au même moment où le fabricant de caméras sans fil basé à Seattle arrêté de vendre la version 1.

La cyber-sécurité

Cela signifie également que seules les versions 2 et 3 de Wyze Cam ont été corrigées contre les vulnérabilités susmentionnées tout en laissant la version 1 exposée en permanence à des risques potentiels.

“Les utilisateurs à domicile doivent surveiller de près les appareils IoT et les isoler autant que possible du réseau local ou invité”, ont averti les chercheurs. “Cela peut être fait en configurant un SSID dédié exclusivement pour les appareils IoT, ou en les déplaçant vers le réseau invité si le routeur ne prend pas en charge la création de SSID supplémentaires.”

Leave a Comment