L’affiche de l’armée d’or est enfin imprimée par Vice Press [Exclusive]

Dans le livre de 2010 de Drew Struzan et David J. Schow “The Art of Drew Struzan”, l’artiste explique en détail le peu de soutien qu’il a reçu du studio pour l’affiche “Hellboy II”:

“Universal ne l’a jamais, jamais utilisé. Pour quoi que ce soit. Sauf que Guillermo les a imprimés en édition limitée numérotée et les a emmenés au Comic-Con de New York. Ce qui, je pense, a énervé Universal. Pour prouver qu’ils avaient raison et que Guillermo et moi étions Faux, ils ont interrogé les gens dans la rue, leur demandant de remplir des cartes de prévisualisation qui évaluaient la peinture. On m’a dit qu’elle avait obtenu la cote d’approbation la plus élevée de tous les tests de ce type qu’ils aient jamais effectués. Malgré cela, le studio a toujours refusé d’utiliser ce.”

Après des années à voir ses affiches peintes rejetées par les studios malgré l’approbation du réalisateur, cet incident spécifique sur “Hellboy II” est ce qui s’est avéré être la goutte d’eau qui a fait déborder le vase et a conduit Struzan à prendre sa retraite. Aujourd’hui âgé de 75 ans, il réalise depuis exclusivement ses propres peintures originales.

“Hellboy II: The Golden Army” était le deuxième et dernier film de l’adaptation en trois parties prévue par Guillermo del Toro du héros classique de Mike Mignola, gagner 168 millions de dollars dans le monde sur un budget de 85 millions de dollars. Lorsque un troisième film Ron Perlman en tant que héros du titre s’est avéré une proposition trop chère, un redémarrage désastreux en 2019 mettant en vedette David Harbour est venu à sa place.

Voici le synopsis officiel du film de del Toro, qui est actuellement diffusé sur Starz:

Après la rupture d’une ancienne trêve entre l’humanité et le royaume invisible du fantastique, l’enfer sur Terre est prêt à éclater. Un chef impitoyable qui parcourt le monde d’en haut et celui d’en bas défie sa lignée et réveille une armée imparable de créatures. Maintenant, c’est au super-héros le plus dur et le plus brutal de la planète de combattre le dictateur impitoyable et ses maraudeurs. Il est peut-être rouge. Il peut être cornu. Il est peut-être mal compris. Mais lorsque vous avez besoin que le travail soit bien fait, il est temps d’appeler Hellboy (Ron Perlman). Avec son équipe en pleine expansion au Bureau de recherche et développement paranormal – la petite amie pyrokinétique Liz (Selma Blair), l’empathe aquatique Abe (Doug Jones) et le mystique protoplasmique Johann – le BPRD voyagera entre les strates de surface et la magique invisible, où les créatures du fantasme devenu corporel. Et Hellboy, une créature de deux mondes qui n’est acceptée par aucun des deux, doit choisir entre la vie qu’il connaît et un destin inconnu qui l’attend.

Leave a Comment