Si la carrière artistique ne fonctionne pas, Bélier devrait devenir courtier en valeurs mobilières, et plus de conseils d’horoscope d’un astrologue renommé

Bienvenue dans la saison du Bélier ! La première maison du zodiaque, le Bélier (20 mars-19 avril) est un signe de feu représenté par le bélier céleste. Signe le plus passionné du zodiaque, le Bélier est un multitâche énergique qui aime avoir son pouce dans tout. Véridique, affirmé (et parfois autoritaire), le Bélier aime être le centre d’attention

Spontané et courageux d’un côté, impatient et en quête d’attention de l’autre, le Bélier peut être un grand leader mais n’est pas un grand compromis. Alors que les signes sont censés acquérir la sagesse de ceux qui les précèdent, le Bélier, en tant que premier signe de la roue du zodiaque, commence par un optimisme, une impulsivité et un enthousiasme illimités (et aveugles). Avec tout cet enthousiasme et cette passion débordants, il semble que Bélier serait des artistes puissants ou, peut-être mieux encore, des marchands ultra-savants.

Pour savoir à quoi Aires peut s’attendre cette saison, nous sommes en contact avec Lisa Stardust, astrologue basée à New York et auteur du livre à succès Guide de survie du retour de Saturne : Naviguer dans ce rite de passage cosmique. Stardust, qui vient de sortir un nouveau plate-forme d’astrologienous a donné la verité.

Qui est l’artiste Bélier par excellence et pourquoi ?

Le Bélier veut toujours être à la pointe et être le meilleur des meilleurs. Le Bélier aime aussi être le centre d’attention. Léonard de Vinci et Francisco Goya étaient Bélier. Il en va de même pour Yayoi Kusama. Les Béliers en ont assez de ne faire qu’une seule chose et ils vont sauter partout.

Quelles sont les qualités les plus fortes d’Aries en tant qu’artistes ?

Ils sont vraiment efficaces et veulent que tout soit fait à la perfection. Ils sont des concurrents et aiment mettre leur art dans le monde pour se vendre.

Un Bélier est du genre à dire : « Oh, tu as entendu ? Mon tableau s’est vendu pour un million de dollars. C’est le contraire d’un Poissons, qui fait de l’art pour l’art. Le Bélier veut être en tête du peloton. Ils sont très robustes et audacieux et prendront des paris avec leur art et essaieront de nouvelles choses.

Quels sont leurs pièges ?

Leurs forces sont leurs faiblesses. Le Bélier peut être très capricieux et être trop investi dans des situations – il est très chargé émotionnellement. Le Bélier peut être impulsif et argumentatif, mais ce n’est pas une conversation que tout le monde peut gagner. Ils sont très égocentriques et n’admettront jamais qu’ils se sont trompés. Le Bélier argumentera juste pour argumenter.

À quel rôle dans le monde de l’art Aries conviendrait-il le mieux ?

Le Bélier serait mieux adapté pour être galeriste, faire des déménagements, vendre de l’art. Les Béliers sont très entreprenants. Ils sont très actifs et aiment sortir partout.

Quel est le meilleur moyen pour un Bélier de sortir d’une ornière créative ?

Les Béliers sont connus pour leur petite étincelle d’inspiration, alors j’ai l’impression qu’ils vont bientôt se motiver pour faire mieux. Ils ne resteront pas dans l’ornière trop longtemps – ils ont juste besoin de temps pour se réinitialiser et repenser et arriver à une meilleure position.

Si une carrière artistique ne décolle pas en ce moment, quel serait le meilleur travail de jour pour un Bélier ?

Un agent de change. Tout travail où ils sont en concurrence avec d’autres à haute intensité. Ils sont fougueux et passionnés. Ils seraient également adaptés à quelque chose de physique. D’autres emplois pourraient être un médecin urgentiste, un pompier, un instructeur de conditionnement physique, voire un officier militaire ou un cascadeur.

Si un Bélier sortait avec quelqu’un dans le monde de l’art, avec qui serait-il compatible ?

Je dirais qu’ils voudraient sortir avec un marchand d’art – pour vendre plus de leurs œuvres. Le Bélier aime juste être le numéro un. Lorsque leur étoile commence à s’estomper, les Béliers commencent à paniquer parce qu’ils veulent être considérés comme des gagnants et ont besoin de se sentir respectés.

À quoi le Bélier et tout le monde devraient-ils s’attendre cette saison ?

Nous devrions nous attendre à nous sentir un peu plus émotifs et sentimentaux que d’habitude. Les choses vont prendre un peu plus de temps à démarrer que d’habitude. Nous avons affaire à un temps un peu plus lent car nous avons encore de nombreuses planètes en Poissons.

Vous vous demandez quels artistes sont Bélier ? Voici quelques-uns des meilleurs de l’histoire de l’art.

Yayoi Kusama : 22 mars 1929

Yayoi Kusama. Photo par Alain Nogues/Sygma/Sygma via Getty Images.

François Goya : 30 mars 1746

Portrait de Goya par Vicente López Portaña, v.  1826. Musée du Prado, Madrid.

Portrait de Goya par Vicente López Portaña, v. 1826. Musée du Prado, Madrid.

Vincent van Gogh : 30 mars 1853

Vincent van Gogh (1853 - 1890), Autoportrait au chapeau de feutre gris, septembre - octobre 1887, Musée Van Gogh, Amsterdam (Fondation Vincent van Gogh)

Vincent Van Gogh, Autoportrait au chapeau de feutre gris (septembre-octobre 1887). Avec l’aimable autorisation du Musée Van Gogh, Amsterdam.

Raphaël : 6 avril 1520

Autoportrait de Raphaël, âgé d'environ 23 ans

Autoportrait de Raphaël, âgé d’environ 23 ans.

Leonora Carrington : 6 avril 1917

Leonora Carrington, Autoportrait (1936-1938).  Metropolitan Museum of Arts, New York, © VG Bild-Kunst, Bonn 2019

Léonora Carrington, Autoportrait (1936-1938). Metropolitan Museum of Arts, New York, © VG Bild-Kunst, Bonn 2019

Léonard de Vinci : 15 avril 1452

Ce portrait attribué à Francesco Melzi, c.  1515-1518, est la seule représentation contemporaine certaine de Léonard.

Ce portrait attribué à Francesco Melzi, c. 1515-1518, est la seule représentation contemporaine certaine de Léonard.

Elizabeth Catlett : 15 avril 1915

Portrait du sculpteur Elizabeth Catlett (1915 - 2012) assistant à l'ouverture d'une galerie pour une exposition de son travail, New York, 15 avril 2009. (Photo par Andrew Lepley/Redferns)

Elisabeth Catlet. (Photo par Andrew Lepley/Redferns)

Élisabeth Louise Vigée Le Brun : 16 avril 1755

Autoportrait d'Élisabeth Louise Vigée Le Brun (1781-1782).  Collection du Kimbell Art Museum, Fort Worth.

Selfe-portrait d’Élisabeth Louise Vigée Le Brun (1781-1782). Collection du Kimbell Art Museum, Fort Worth.

Fernando Botero : 19 avril 1932

Il professeur Fernando Botero lors de la présentation du livre Femmes de Botero (Las mujeres de Botero) Madrid, Espagne.  9 octobre 2018 (Photo par Oscar Gonzalez/NurPhoto via Getty Images)

Ferdinand Botero. (Photo par Oscar Gonzalez/NurPhoto via Getty Images)

Suivre Actualités Artnet sur Facebook:


Vous voulez garder une longueur d’avance sur le monde de l’art ? Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles, des interviews révélatrices et des critiques incisives qui font avancer la conversation.

Leave a Comment