Comment trouver un job étudiant à l’étranger ?

Vous y êtes, vous partez bientôt pour une mobilité internationale pendant vos études mais… une question subsiste, celle de comment trouver un job étudiant à l’étranger ? Pas de panique, nous sommes là pour vous guider !

1 – Trouver un emploi à l’étranger : l’autorisation de travail.

C’est sans doute l’étape la plus importante de tout votre processus de recherche. Avant de vous lancer dans la chasse au travail parfait, vous devez vous assurer que légalement, vous êtes autorisé à travailler dans votre pays d’accueil sous le statut d’étudient.

Si le droit de travailler est presque une évidence dans le cadre de l’Union européennetout se complique hors de nos frontières.

Beaucoup de pays restreignent les autorisations de travail des étudiants étrangers ou du moins les encadrent strictement. Il est possible de citer la Corée du Sud et le Canada mais aussi l’australien ou l’Afrique du Sud qui, s’ils permettent facilement le travail des étudiants étrangersle limite en temps.

Ne pas respecter la légalisation de votre pays d’accueil peut vous attirer de graves ennuis allant jusqu’à l’expulsion ou l’emprisonnement en fonction des États. On ne saurait donc que vous recommandez d’être prudent.

Lire aussi

2 – Trouver un emploi à l’étranger : sélectionnez les domaines de recherche.

Vivre à l’étranger est source de nombreuses opportunités. Une nouvelle culture s’offre à vous et des portes qui vous étaient fermées chez vous pouvez s’ouvrir grâce à vos différences culturelles.

Gardez en tête que votre origine peut être un avantage à mettre en avant dans votre pays d’accueil, plutôt que de vous freiner. Ne pas être un local peut même vous avantager !

Le français est une langue qui reste très appréciée dans le monde, pourquoi ne pas envisager de donner des cours? En fonction de vos qualifications personnelles, vous pourrez vous occuper de jeunes enfants, de soutien scolaire ou d’adultes. Il n’est pas toujours nécessaire d’avoir une formation particulière, certains tuteurs peuvent prendre la forme de discussions en français afin de permettre à l’élève de pratiquer avec un natif.

Les domaines de l’hôtellerie et de la restauration sont souvent amis de profils capables de parler plusieurs langues. Quel que soit votre pays d’accueil il y aura toujours ou presque un restaurant, un hôtel qui trouvera une utilité à votre origine francophone !

Avez-vous déjà retenu la garde d’enfants ? Il existe une multitude de familles d’origine francophone ou non qui cherche des baby-sitters parlant français afin que les enfants de la famille puissent se produire avec la langue ou maintenir une pratique de celle-ci.

N’avez-vous jamais rêvé d’être mannequin ous modèle ? La proposition peut sembler étonnante et pourtant, votre physique peut très bien vous donner l’accès à un milieu qui aurait pu vous être inaccessible chez vous. En effet, si en France vous êtes trop petit ou que vous n’imaginez même pas tenter l’aventure, les critères ne sont pas les mêmes partout … De nombreux étrangers sont modèles photo en Asie alors qu’avasé pas ne l dans leur pays d’origine. Renseignez-vous sur les missions de figuration dans les films, séries, émissions ou encore pour apparaître dans les publicités.

Pourquoi ne pas tenter l’expérience en tant que guide de musée? Gestionnaire de communauté? Guide touristique ? Hôtesse d’accueil ? La liste des jobs qui s’offrent à vous est très longue. Avant de vous lancer, réfléchissez à toutes les opportunités que vous offrez la maîtrise de la langue française et sélectionnez vos domaines de prédilection.

Il est fort probable que votre statut d’étudiant ne vous ouvre les portes que de postes peu qualifiés ou à mi-temps mais il est tout de même possible d’en retirer bien plus qu’un simple revenu.

Lire aussi

3 – Trouver un emploi à l’étranger : ou chercher ?

A – Les sites spécialisés

La réponse la plus évidente est… Internet ! Il existe des sites dédiés à la recherche d’emploi et qui vous permettra de trouver un travail même à l’étranger !

Le plus connu des sites de recherche d’emploi à l’étranger est sans doute Pôle Emploi International . On vous y propose tous types de contrats pour tous types de profils. Il est aussi possible de citer les sites comme En effet , jobtrotter ou encore Monstre qui leur proposent aussi des services aux quatre pièces du monde.

Internet ne se limite pas aux sites spécialisés dans la recherche d’emploi

B – Les réseaux sociaux

Facebook et Linkedin ne sont pas seulement des moyens de communication avec votre réseau, ils possèdent égallement d’outils vous permettant de chercher un emploiou d’agrandir votre réseau.

N’hésitez pas à rejoindre les groupes Facebook d’expatriés dans votre pays d’accueil ou, mieux encore, des groupes dédiés à la recherche d’emploi. On y partage fréquemment des offres qui pourraient vous convenir.

C – Votre réseau de contacts

Que vous le pensiez maigre ou non, ne sous-estimez pas votre réseau. Il ne vous sera peut-être pas d’une grande utilité à votre arrivée dans votre pays d’accueil . Cependant, il grandira rapidement.

Certaines universités composées de l’aide afin de vous mettre en relation avec des employeursou meme des travauxdédiés à leurs étudiants (c’est une pratique courante, notamment aux Etats-Unis et au Canada). La bouche à oreille est une technique reconnue. Vos camarades de classe qui travaillent peuvent avoir eu vent d’une position à pourvoir.

D – Les agences d’intérim locales

Rien de nouveau, vous connaissez sans doute le principe des agences d’intérim. Elles sont là pour répondre aux besoins de main d’œuvre d’un employeur en proposant des missions à leurs membres. Bien que les emplois proposés soient souvent instables, un étudiant pourrait y trouver son compte.

E – Les candidatures spontanées

Si vous cherchez un travail dans le service, la technique du démarchage a déjà fait ses preuves. Vous pouvez cibler les établissements qui présentent une recherche de personnel ou simplement vous présenter dans les commerces qui vous intéressent armé de votre CV et lettre de motivation.

Bien que la recherche d’emploipeut vous intimider lors de votre arrivée dans un pays étrangeren tant qu’étudiant, l’aventure sera aussi bien humainement enrichissante que pour votre CV. Une expérience de travail dans un pays qui n’est pas le vôtre pourra toujours être mise en avant, ne serait ce que pour confirmer notre niveau de langue.

Lire aussi

Leave a Comment