Jobs d’été 2021 : pour recruter les candidats, la Ville de Nancy opte pour le tirage au sort

Le tirage au sort s’est déroulé sous le contrôle d’un huissier. (©Amandine Mehl/Lorraine Actu)

Cette année, la nouvelle municipalité à la tête de la ville de Nancy a décidé d’ouvrir les jobs d’été à tous. A priori, donc, plus question de réserver ceux-ci aux enfants du personnel ou encore à ceux qui profitaient d’un coup de piston.

Mais, ce n’est pas la seule nouveauté pour cette « édition » 2021. Justifiant une volonté « d’égalité », les postes à pourvoir ont été attribués par… les lois du hasard.

Tirage au sort

Est-ce que la Ville aurait fait différemment si elle n’avait reçu qu’une centaine de candidatures, au lieu des 1 600 pour cet été 2021 ? Non, répond Estelle Mercier, adjointe déléguée à la performance financière et budgétaire, au dialogue social et aux ressources humaines.

Nous avons décidé de faire un tirage au sort des candidatures. Cela peut paraître un peu particulier mais, nous avons reçu plus de 1 600 candidatures et la manière, la plus juste, opportune et transparente, selon nous, était de procéder ainsi. Pourquoi ? Car ça donne sa chance à tout le monde. Tout le monde à la même chance de pouvoir obtenir un job d’été. Ces emplois ne demandent pas de qualifications ou de compétences particulières, c’est un premier pas dans l’emploi pour les jeunes.

Estelle MercierAdjointe déléguée à la performance financière et budgétaire, au social et aux ressources humaines à la Ville de Nancy

Autrement dit, ce ne sont ni la qualité de la lettre de motivation, ni le CV ou les compétences, qui déterminaient la chance, pour un candidat, d’être sélectionnés. Mais plutôt la chance.

Égalité des sexes

Autre particularité cette année, « la Ville a respecté une stricte égalité entre les hommes et les femmes ». Sur les 80 postes à pourvoir, 40 ont en effet été attribués à des hommes, et 40 autres à des femmes.

Les missions désignées pourraient aller de l’accueil au classement en passant par l’entretien des espaces verts.

Les candidats sélectionnés au cours du tirage au sort, réalisés sous le contrôle d’un huissier, seront prévenus dans les prochains jours. Pour les autres, « ils reposeront l’année prochaine et pourront-être plus de chance », sourit Estelle Mercier.

Vidéos : en ce moment sur Actu

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Lorraine Actu dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Comment