bientôt la fin des mini-jobs ?

Publique


Article rédigé par

L’Allemagne a enfin un accord de gouvernement. Il devrait s’en prendre aux mini-jobs, ces emplois précaires souvent occupés par des jeunes.

Rien que dans un restaurant de Potsdam, en Allemagne, ils sont quinze employés employés en mini-jobs. Il s’agit de temps partiels ultra-flexibles, sans couverture sociale et dont les fiches de paie sont strictement plafonnées à 450 euros par mois. Il y a des mois où on gagne moins, mais tout ce qu’on gagne est pour nous. On ne paie aucune cotisation”précise une serveuse.

Pas de cotisation donc pas de protection. Ces contrats mini-jobs, l’Allemagne y est accro. Ils sont concernés plus de six millions de personnes. Ils sont particulièrement nombreux dans le commerce, les services à la personne, l’hôtellerie, mais cela va changer. Le probable futur chancelier Olaf Scholzune promesse des emplois plus sûrs, donc de remettre en cause les mini-jobs.


L’équipe de la semaine

  • Rédaction en chef

    Elsa Pallot

  • Rédaction en chef-adjoint

    Sébastien Renout, Anne Poncinet, Arnaud Comte

  • Responsable d’édition

    Delphine Moninot

  • Joker

    Karine Basté

L’équipe du week-end

  • Rédaction en chef

    Franck Genauzeau

  • Rédaction en chef-adjoint

    Irène Bénéfice, Willy Gouville, Jean-François Monier

  • Responsable d’édition

    Jean Louis Gaudin

  • Joker

    Thomas Soto

voir tous les JT

Bulletin d’abonnement

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de nos JT avec notre newsletter

Bulletin d’abonnement

des articles sur le même thème

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.

Leave a Comment