3 principales actions de cybersécurité à fort potentiel de hausse

Le marché boursier est une question de thèmes et en ce moment, compte tenu de l’invasion de l’Ukraine par la Russie et de tout ce qui a suivi dans son sillage, les temps mettront en lumière les actions de cybersécurité.

Il est presque acquis qu’au fur et à mesure que les États-Unis et leurs alliés intensifieront les sanctions et les mesures destinées à éviter et à isoler la Russie, Poutine répondra par la cyberguerre. Les organisations gouvernementales et les entreprises en sont évidemment parfaitement conscientes et dépenseront donc d’importantes sommes d’argent pour sécuriser les réseaux et les trésors de données. Et cela fournira un énorme vent arrière pour les actions de cybersécurité.

En examinant le paysage de la cybersécurité, l’analyste de JMP, Trevor Walsh, a identifié 3 noms de ce type qui devraient bénéficier des développements macroéconomiques actuels et qui, selon l’analyste, sont sur le point de pousser considérablement plus haut au cours des prochains mois.

En utilisant le TipRanks base de données, nous pouvons également avoir une idée de ce que le reste de la rue a en tête pour ces noms. Il semble que tous soient cotés à l’achat et devraient générer des rendements considérables au cours de l’année à venir. Regardons derrière le rideau.

OKTA (OKTA)

Le premier stock de cybersécurité que nous examinons, Okta, est un acteur de premier plan dans le domaine de la gestion des identités et des accès. De nos jours, les entreprises considèrent la sécurité et la gestion des identités comme une priorité majeure. C’est un marché qui vaut environ 80 milliards de dollars par an, et Okta pourrait revendiquer une bonne partie de ce chiffre.

En sécurisant et en connectant les flux de travail d’entreprise, ce qui se traduit par des mesures d’exploitation plus efficaces, les offres d’Okta aident les entreprises à accélérer leur transformation numérique.

Et de plus en plus d’entreprises transfèrent leurs opérations vers le cloud, la tendance à la transformation numérique agissant comme un véritable vent arrière. En tant que tel, OKTA connaît une croissance significative. De plus, une approche commerciale et marketing agressive et des acquisitions importantes ont également contribué à propulser le topline en expansion.

Cela était évident dans le dernier rapport trimestriel du spécialiste de l’identité pour le cloud – pour le 4T21. Stimulés par l’acquisition d’Auth0 en mars 2021, les revenus ont atteint 383 millions de dollars, soit une augmentation de 63 % d’une année sur l’autre et dépassant en quelque sorte l’estimation de 359,6 millions de dollars de Street. Alors que adj. Le BPA de -0,18 $ a battu l’appel de la rue de 0,06 $, la perte s’est creusée par rapport à la même période il y a un an et le climat actuel est impitoyable pour les actions de croissance affichant des pertes. Selon les perspectives d’Okta, il continuera probablement à le faire dans un avenir prévisible. Alors que la société s’attend à poursuivre sa croissance avec plus de croissance, au cours du prochain exercice (FY23), elle s’attend à des pertes non conformes aux PCGR d’environ 185 millions de dollars, aggravant les pertes de 68 millions de dollars enregistrées l’année dernière.

Cela dit, Trevor Walsh de JMP pense qu’Okta a ce qu’il faut pour continuer à élargir sa clientèle. Il écrit : « Le cloud d’identité d’Okta sert de plate-forme flexible et fiable à partir de laquelle s’attaquer à une variété de sous-segments au sein de l’espace plus large de l’identité et de l’accès. Bien qu’il existe de nombreux acteurs de niche qui s’attaquent à des défis de sécurité spécifiques liés à l’identité sur le marché aujourd’hui, nous pensons que les équipes de sécurité et de développement chercheront à consolider ces cas d’utilisation sous un seul fournisseur de plate-forme d’identité et d’accès. Alors qu’Okta continue d’élargir son offre grâce à une croissance organique et inorganique, nous pensons qu’elle sera bien positionnée en tant que solution d’identité de choix pour de nombreuses organisations.

À cette fin, Walsh attribue à OKTA une surperformance (c’est-à-dire un achat) avec un objectif de prix de 260 $. Si le chiffre est atteint, les investisseurs envisagent des rendements sur 12 mois d’environ 53 %. (Pour voir le palmarès de Walsh, Cliquez ici)

Dans l’ensemble, Okta dispose d’un large support Street ; sur les 24 avis d’analystes enregistrés, 5 restent sur la touche, mais les 19 autres sont positifs, ce qui se traduit par une note consensuelle d’achat fort. En se basant sur l’objectif de cours moyen de 233,71 $, les actions devraient s’apprécier d’environ 37 % au cours des prochains mois. (Voir les prévisions de stock OKTA sur TipRanks)

SentinelleUne (S)

Ensuite, SentinelOne, est une entreprise de cybersécurité avec une différence. De nombreuses entreprises se concentrent sur l’arrêt des cyberattaques, mais l’USP de SentinelOne est que sa plate-forme est entièrement pilotée par l’intelligence artificielle (IA), ce qui la rend complètement autonome et élimine le besoin de toute intervention humaine. Cela donne à SentinelOne un avantage ; Au fur et à mesure que les attaques ont progressé, cela peut les éradiquer au fur et à mesure qu’elles se produisent.

La simplicité de la plate-forme et la protection complète fournie ont fait de SentinelOne un favori parmi les entreprises. Le nombre de clients est passé à plus de 6 000 à la fin du 3T21 (octobre) par rapport à la liste de 4 700 clients d’avril. La société compte parmi ses clients de grands acteurs tels que Samsung, Estee Lauder, Hitachi et Electronic Arts.

Cette popularité se reflète dans une expansion de la gamme supérieure. Dans le dernier rapport trimestriel, pour F3Q22, les revenus ont augmenté de 128,1 % d’une année sur l’autre pour atteindre 56,02 millions de dollars, battant à son tour l’appel de la rue de 6,44 millions de dollars. Il y avait aussi un battement sur la ligne de fond, comme adj. Le BPA de -0,15 $ est supérieur de 0,03 $ à l’estimation consensuelle.

Compte tenu de la croissance continue, les 139,2 millions de dollars de revenus accumulés au cours des 3 premiers trimestres de l’exercice éclipsent déjà les 93,1 millions générés sur l’ensemble de l’année précédente. La société voit cette tendance se poursuivre; SentinelOne prévoit une croissance à trois chiffres au quatrième trimestre et prévoit de rapporter plus de 199 millions de dollars pour l’ensemble de l’année.

Walsh énumère plusieurs raisons de soutenir cette entreprise. Ceux-ci incluent, « 1) une architecture de sécurité des terminaux unique mettant l’accent sur une approche basée sur l’IA qui maintient une différenciation marquée dans un marché concurrentiel et établi ; 2) potentiel d’expansion de l’empreinte internationale ; 3) Extensibilité TAM démontrée via des contributions inorganiques et des compléments technologiques ; 4) une architecture ouverte pour une personnalisation optimisée dans les cas d’utilisation XDR (détection et réponse étendues), tirant parti de la plus large gamme d’intégrations et d’interopérabilité avec les meilleurs fournisseurs de sécurité ; 5) une histoire qui s’accélère après les débuts publics, toujours en mode hyper-croissance ; et 6) un modèle d’abonnement persistant/développé. »

Sur la base de ces raisons, Walsh évalue que S partage une surperformance (c’est-à-dire acheter) et son objectif de prix de 65 $ suggère une marge d’appréciation d’environ 88% des actions au cours de l’année à venir.

La plupart dans la rue sont également à bord; l’action a une note consensuelle d’achat modéré, basée sur 7 achats contre 7 achats. 3 prises. Les analystes voient beaucoup de place pour la croissance ici ; L’objectif moyen de 55 $ implique une hausse d’environ 59 % pour les 12 prochains mois. (Voir les prévisions boursières SentinelOne sur TipRanks)

Échelle Z (ZS)

D’ici 2025, les estimations de la cybercriminalité de Cybersecurity Ventures entraîneront des pertes de 10,5 billions de dollars par an, bien au-dessus des 3 billions de dollars touchés en 2015. Les spécialistes de la cybersécurité basés sur le cloud, tels que ZZr, qui aident les entreprises à contrer cette échelle, constituent une menace coûteuse. La société dispose d’une plate-forme cloud native, Zscaler Zero Trust Exchange, qui facilite le passage sécurisé des entreprises d’une infrastructure réseau au cloud.

Et Zcaler a l’échelle de son côté, car c’est le plus grand cloud de sécurité ; Chaque jour, la plate-forme analyse plus de 200 milliards de transactions Web, identifiant et prévenant plus de 150 millions d’attaques par jour grâce à l’utilisation de l’IA. Avec chaque client ajouté à la plate-forme, sa sécurité globale est renforcée, entraînant un effet de réseau, chaque nouveau client bénéficiant aux autres utilisateurs de la plate-forme.

La plate-forme a également été régulièrement récompensée, étant reconnue depuis plusieurs années par Gartner comme l’une des meilleures offres de sa catégorie. Pendant ce temps, Zscaler a affiché une croissance constante, à nouveau affichée dans le dernier rapport sur les résultats – pour F2Q22

Les revenus ont augmenté de 62,8 % par rapport à la même période il y a un an pour atteindre 255,56 millions de dollars, dépassant le consensus de 13,69 millions de dollars. Il y avait aussi un battement sur la ligne de fond en tant qu’adj. Le BPA de 0,13 $ est supérieur de 0,02 $ à l’appel de la rue.

Cependant, rien de moins que des rapports irréprochables sur tous les fronts ne coupera pas la moutarde dans le climat boursier actuel impitoyable et les actions vendues en raison de prévisions plus faibles que prévu.

Cependant, Walsh met en avant les “capacités de pointe” de l’entreprise et pense que les investisseurs devraient prendre note de l’entreprise pour plusieurs raisons : “1) une approche nouvelle et très efficace des solutions dans le domaine de la sécurité des réseaux, qui continue d’être l’une des des composants fondamentaux de la pile technologique de cybersécurité d’une organisation ; 2) l’essor des cadres Zero Trust en tant que stratégie essentielle au sein de la cybersécurité pour laquelle l’échange Zero Trust de Zscaler a été conçu spécifiquement pour répondre ; et 3) une équipe de direction expérimentée dirigée par le fondateur visionnaire, le PDG Jay Chaudhry, qui apporte des décennies d’expérience dans le leadership et l’industrie de la sécurité, ayant fondé quatre sociétés avant Zscaler.

Sans surprise, Walsh attribue à l’action ZS une surperformance (c’est-à-dire un achat) et son objectif de cours de 350 $ laisse entrevoir une croissance d’environ 65 % sur la période d’un an.

En regardant la répartition du consensus, la note consensuelle d’achat modéré de Zscaler est basée sur 18 achats, 5 prises et 1 vente. Les actions devraient changer de mains pour une prime d’environ 47 % dans un an, étant donné que l’objectif de cours moyen s’élève actuellement à 311,17 $. (Voir les prévisions de stock de Zscaler sur TipRanks)

Pour trouver de bonnes idées pour actions de cybersécurité se négocie à des valorisations attrayantes, visitez TipRanks’ Meilleures actions à acheterun outil récemment lancé qui réunit toutes les informations sur les actions de TipRanks.

Avis de non-responsabilité : les opinions exprimées dans cet article sont celles des analystes présentés. Le contenu est destiné à être utilisé à des fins d’information uniquement. Il est très important de faire votre propre analyse avant de faire tout investissement.

Leave a Comment